Augustin Fournier

Augustin Fournier dit La Grenade était un soldat du régiment de la Reine, dans l’armée de Montcalm. Il est le fils de Nicolas Fournier et Claudette Urbain, de Rouvre-la-Châtine en Lorraine.(Dans les Vosges, arrondissement de Neufchâteau). Augustin épousa Thérèse Demers, fille de Henri Demers et Thérèse Poirier le 24 novembre 1760 à Chambly (Contrat Notaire Grisé). Il s’installa dans cette paroisse. De ce mariage 8 enfants naquirent mais trois ne survécurent pas. Trois filles et deux fils se marièrent, assurant ainsi la descendance. Thérèse Demers décéda en 1774, âgée de 37 ans.

Augustin Fournier épousa en deuxième noces Élisabeth Lacoste, le 23 novembre 1778 à Chambly. Trois des quatre filles issues de ce mariage se marièrent. Nous n’avons pas encore fait suffisamment de recherches pour connaître quel métier pratiquait cet ancêtre, nous supposons qu’il dut être cultivateur, mais ayant été soldat, peut-être avait-il un autre métier. Augustin décéda en 1796 âgé de 65 ans à Chambly.

Les deux fils de Augustin Fournier et Thérèse Demers, l’un, Augustin, qui épousa Charlotte Noiseux le 18 janvier 1791 à Chambly, et l’autre, Joseph, marié à Josephte Massé le 27 février 1797 à Chambly, eurent des descendants qui s’établirent dans la région de Chambly, Bagot, Montréal et Centrall-Falls et Worcester dans le Maine. La lignée est peu nombreuse, mais s’étend sur huit générations jusqu’à nos jours.

Par Armelle Fournier, généalogiste et archiviste ©